Les smartphones ne nous quittent jamais.
Nous les menons partout, les utilisons pour tout. Que ce soit pour envoyer un sms, un mail ou regarder une vidéo, le smartphone nous assiste, au quotidien, pour la moindre tâche que nous avons à faire.

Pourtant, ces engins sont aussi de véritables espions, qui épient le moindre aspect de notre vie, à travers les applications — souvent populaires — que nous utilisons dans notre quotidien.
Mais aussi via des fonctionnalités intégrées au coeur même de ces outils.
Allié parfait du Capitalisme de Surveillance, le smartphone est donc conçu dans un but bien précis : Collecter un maximum de données pour permettre aux entreprises de vendre des prédictions sur nos comportements, voir même nous pousser à agir dans un certain sens.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, je pense qu'il est essentiel de bien garder le point suivant à l'esprit :

Qu'importent les solutions utilisées, je ne pense pas que c'est possible d'avoir une hygiène numérique parfaite en utilisant un smartphone.
Ce n'est probablement pas possible d'avoir une hygiène numérique parfaite, d'ailleurs.
Mais la perfection est la route à suivre, non le but à atteindre.

Même en changeant le système d'exploitation et en n'installant que des applications jugées sûres, ce n'est pas un objectif possible.
Même en se privant des fonctionnalités qui justifient l'utilisation d'un smartphone, comme le GPS, le WiFi, etc.
Le simple fait d'utiliser le réseau mobile permet, par exemple, d'identifier notre zone géographique de manière plus ou moins précise.

Alors ne nous faisons pas d'idées. Utiliser un smartphone ou un dumbphone (Tout téléphone qui n'est pas un smartphone), revient déjà à nuire, en partie, à notre intimité numérique.

Maintenant que c'est dit, essayons de voir quoi faire pour améliorer notre hygiène numérique sur Android.

Définir les objectifs

Avant de passer à l'action, nous allons devoir définir ce que nous voulons réaliser exactement.
Il y a plusieurs manières d'améliorer notre hygiène numérique sur Android et comprendre les différentes méthodes et leurs implications nous permettra d'éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs.

Ainsi, les différentes méthodes que j'ai en tête sont les suivantes:

  • Paramétrer son téléphone pour réduire au maximum l'envoi de données chez Google

    Par défaut, nos téléphones sont paramétrés pour envoyer tout un tas de données à Google.
    Le premier réflexe à avoir quand on obtient un téléphone est de paramétrer celui-ci pour que sa configuration reflète nos envies.
    C'est d'ailleurs un réflexe à avoir dans toute situation. Dès qu'on installe un logiciel, qu'on obtient un nouveau gadget, il nous faut toujours regarder les paramètres de celui-ci. Cela nous permet, d'une part, de rapidement améliorer notre hygiène numérique et, d'autre part, d'avoir une bonne idée des capacités de l'outil.
  • Installer des applications dont l'éthique nous convient et les utiliser à la place des applications par défaut

    Ici, nous touchons surtout à nos habitudes. Nous changeons les applications que nous utilisons au quotidien par d'autres, dont nous savons qu'elles ne collectent pas d'informations non-nécessaires sur nous.
  • Utiliser des applications conçues pour améliorer notre hygiène numérique

    Certaines applications sont pensées pour nous protéger.
    Je pense que les plus importantes d'entre elles sont celles du type pare-feu : Leur rôle est de filtrer quelle application peut ou non utiliser le réseau.
    Ainsi, nous pouvons choisir quelles applications peuvent accéder à internet (ou à d'autres types de réseau) et n'autoriser l'accès que pour celles qui en ont réellement besoin.

    Par exemple, nos applications de clavier n'ont sûrement pas besoin d'internet pour fonctionner. Nous pourrons donc bloquer, sans grande crainte, leur accès à internet.
    En revanche, notre navigateur (Firefox, par exemple) a besoin de l'accès à internet. Nous devrons donc lui en autoriser l'accès.
  • Supprimer/Désactiver les applications pré-installées

    À l'aide d'un ordinateur, il nous est possible de désactiver et/ou supprimer les applications pré-installées sur notre téléphone. Toutes les applications.

    Quand nous achetons un smartphone, celui-ci est souvent configuré pour avoir pleins d'applications déjà installées afin de le rendre prêt à l'usage.
    Certaines de ces applications sont réellement utiles.
    D'autres, en revanche, le sont nettement moins et nous espionnent avant tout.

    Les supprimer peut ainsi améliorer notre hygiène numérique, libérer de la mémoire sur nos smartphones et améliorer la durée de vie de nos batteries.
  • Changer de système d'exploitation

    Le système d'exploitation est le gros logiciel qui permet à un ordinateur de fonctionner.

    Par exemple, sur PC, nous connaissons tous le système d'exploitation Windows de Microsoft. Mais il existe aussi MacOS, de Apple, ou tous les système d'exploitation basés sur GNU/Linux comme Ubuntu, de Canonical.

    Sur smartphone, le principe est le même et il existe deux systèmes d'exploitation principaux : Android, de Google et iOS, d'Apple.
    Si vous suivez ce guide, votre smartphone est très certainement sur Android.

    Basiquement, presque tous les smartphones qui ne sont pas vendus par Apple utilisent le système d'exploitation Android.
    Dans le doute, nous pouvons toujours chercher le modèle de notre téléphone en ligne et voir le système d'exploitation pré-installé.
    Nous pouvons aussi simplement chercher une référence à Android dans les paramètres du smartphone.

    Parfois, nous avons la possibilité (mais pas toujours) de changer de système d'exploitation. Ce processus est une technique avancée.
    Il permet de supprimer la majorité du traçage établi sur notre téléphone.
    En revanche, il demande un peu de temps et d'énormes précautions. En faisant une erreur, nous pouvons casser le logiciel de notre téléphone et le rendre très difficile à récupérer.
    Aussi, certaines personnes considèrent que cela peut amoindrir la sécurité du téléphone, le rendant plus facilement exploitable par des pirates.

    À chacun de juger si oui ou non le gain en intimité vaut la perte estimée en sécurité.

    Cependant, cette méthode est probablement le meilleur moyen d'améliorer notre hygiène numérique.

Chaque solution apporte sa pierre à l'édifice mais ne nous leurrons pas. Utiliser un système d'exploitation Android, même en utilisant d'autres applications, réduit largement notre hygiène numérique.
(Attention toutefois, ce n'est pas tout rose du côté d'Apple non plus !)

Alors si, effectivement, utiliser d'autres applications, supprimer/désactiver les applications de Google, peuvent être des étapes importantes voir essentielles, ne nous laissons pas avoir par un sentiment de protection illusoire.
Notre intimité ne sera pas totalement protégée en utilisant un smartphone.

Si notre objectif est de ne laisser absolument aucune trace de notre existence sur les réseaux, alors nous ne pouvons nous permettre d'avoir un smartphone, voir sans doute même, un téléphone.
Vivre sans téléphone est largement possible, c'est donc vraiment une question de choix.

Ainsi, nous pouvons déterminer deux cas de figures principaux :

Le premier où nous souhaitons garder le système d'exploitation d'origine et nettoyer le téléphone de fond en comble pour limiter au maximum le traçage.

Le deuxième cas de figure sera le changement total de système d'exploitation.

Nous aborderons ces deux cas de figures à travers une série d'articles, qui guideront, étape par étape, pour effectuer ces différentes opérations.

Connaître son ennemi·e

« Connais ton ennemi et connais-toi toi-même ; eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux. Si tu ignores ton ennemi et que tu te connais toi-même, tes chances de perdre et de gagner seront égales. » Sun Tzu, l'Art de la Guerre

La majorité des applications que nous utilisons quotidiennement appartiennent aux mêmes entités.
Par exemple, saviez-vous que WhatsApp apartient à Facebook ? Instagram aussi, d'ailleurs !
Et YouTube ? Ça appartient à Google depuis des années ! Pareil pour Waze, la célèbre application de guidage !
Twitch ? Racheté par Amazon !

Pour chaque application que nous utilisons nous devrons faire une recherche sur l'entité qui propose ces applications.
Cela rejoint tout ce que j'ai déjà évoqué sur les bonnes pratiques à avoir et je vous invite à lire cet article si vous ne l'avez pas encore fait !

Connaître ses allié·e·s

« Si tu ignores à la fois ton ennemi et toi-même, tu ne compteras tes combats que par tes défaites. » Sun Tzu, l'Art de la Guerre

La seconde étape de notre nettoyage consiste encore à nous renseigner !
Pour savoir ce que nous voulons supprimer, il est indispensable de savoir ce que l'on peut remplacer et par quoi nous le pouvons.
Il existe une alternative pour presque toutes les applications que nous utilisons.

Je ne vais pas refaire une énième liste d'alternatives ici. Il en existe des tonnes sur internet, en français comme en anglais.

Je vous invite donc à consulter les sites suivants :

Ces listes proposent à la fois des alternatives pour les logiciels de nos ordinateurs et pour les applications de nos smartphones. Pour PrivacyTools, il faut regarder l'icône en bas à droite de l'alternative proposée pour savoir s'il existe, pour celle-ci, une application smartphone ou non.
Voyez plutôt :

Un bout de capture d'écran montrant Nextcloud sur PrivacyTools. Le logo d'Android, situé en bas à droite, est encadré en rouge pour le mettre en valeur.

Attention : Nous devons toujours faire attention à la date de la dernière mise à jour d'une application qui touche à la sécurité.
En effet, l'informatique est un domaine extrêmement mouvant et, régulièrement, des failles de sécurité sont découvertes dans les applications que nous utilisons.
C'est donc important d'avoir des personnes actives pour faire la maintenance de ces applications et corriger, au plus vite, les failles de sécurité découvertes.

Si vous ne trouvez pas d'alternative pour une application que vous utilisez sur ces listes, vous pouvez toujours faire une recherche sur le site AltenativeTo, qui permet de trouver des alternatives à tout type de logiciel.
Attention, toutefois ! Ces alternatives ne sont pas forcément orientées sécurité ou vie privée. Vous devrez vous renseigner par vous-même.

Différentes communautés existent en ligne, bien souvent anglophones, et permettent d'avoir des réponses à nos interrogations concernant la vie privée de la part de personnes éclairées sur le sujet.


Sur Reddit, vous aurez, par exemple, les sections anglophones /r/privacy et /r/privacytools. Cependant, tout le monde n'y sera pas expert et vous aurez parfois des conseils de personnes peu informées.
C'est pourquoi je préfère souvent questionner directement la communauté de PrivacyTools sur leur forum ou leur salon de discussion Matrix, où il est plus aisé d'avoir l'avis de personnes mieux renseignées.
Vous pourrez aussi questionner les copains et copines de Mastodon. La communauté est pour le moment bien amicale et je lis rarement des personnes recommander un service sans être bien informé. (Même si ça peut arriver, évidemment)

Enfin, j'aimerais mentionner le fait que bien qu'existent des alternatives pour à peu près tout, parfois, nous voulons continuer d'utiliser un service peu éthique, pour différentes raisons.

Pour faire face à cela, nous trouverons parfois des applications alternatives aux officielles et qui préservent au maximum notre vie privée.

Par exemple, de base, même si nous ne l'avons jamais utilisée, l'application Facebook, souvent pré-installée sur nos smartphones, collecte des données à notre insu.

Un exemple d'application alternative à Facebook, nous permettant d'utiliser quand même ce réseau social, est Frost pour Facebook, disponible sur le magasin d'applications F-droid.

Il existe des applications alternatives pour d'autres services, comme NewPipe qui nous permet d'accéder à YouTube et SoundCloud ou Slide, qui nous permet d'accéder à Reddit.

Mention spéciale pour UntrackMe qui permet de rediriger les liens menant à YouTube, Instagram, Twitter et Google Maps vers des interfaces alternatives, disponibles en ligne, à l'image de ce que peut faire mon extension Firefox Invidition.

Désinstaller / Désactiver les applications inutiles

Maintenant que nous savons ce que nous voulons utiliser, il y a probablement un tas d'applications que nous ne souhaitons plus avoir sur notre smartphone.
Ainsi, nous allons devoir faire le tour de notre smartphone et lister chaque application superflue.

Pour avoir la liste complète des applications accessibles, nous pouvons aller dans les paramètres de notre téléphone, puis dans les paramètres d'application. En essayant d'afficher toutes les applications, nous aurons une liste similaire à celle-ci :

Une capture d'écran des paramètres d'applications, dans Android 9.

Certaines applications ne peuvent être désinstallées, ce sont les applications dites "système". Souvent, l'application Facebook, pré-installée, est considérée comme une application système et nous ne pouvons la désinstaller.


Nous verrons, dans un autre article, qu'il existe tout de même un moyen de s'en débarrasser mais pour le moment, contentons-nous de noter quelque part la liste de toutes les applications que nous ne pouvons désinstaller mais que nous souhaitons tout de même supprimer.

Conclusion

Dans le prochain article, nous verrons comment paramétrer notre smartphone pour limiter le traçage de Google.

Si vous avez des questions, vous pouvez, comme d'habitude, me contacter. Tout est dans la partie contact !

La suite est donc par ici !